image presentation type arnaque crypto

Les types d’arnaques aux cryptomonnaies ? Éviter les scams !

Publié par Edwin Escande le  29 décembre 2021 Dernière modification le 30 décembre 2021

Cet article prend 20 minutes à lire et comporte 3922 mots.

Ces derniers mois, les crypto-monnaies sont l'un des sujets les plus populaires dans le domaine de l'investissement.

Les investisseurs achètent des actifs numériques tels que le Bitcoin, l'Ethereum et le Solana sur des plateformes de crypto-monnaies comme Binance, dans l'espoir de les revendre plus tard pour réaliser un bénéfice.

La crypto-monnaie, ou "crypto", est une opportunité d'investissement légitime, mais risquée de par la volatilité qui en incombe. Il s'agit d'un investissement spéculatif, de sorte que vous pouvez gagner de l’argent aussi vite que vous pouvez le perdre.

Mais investir dans les crypto-monnaies n’est pas un risque seulement lié à la volatilité, car un autre risque existe désormais : les arnaques et escroqueries liées aux crypto-monnaies.

Les hackers ou fraudeurs utilisent toutes sortes d'astuces pour mettre la main sur votre argent, du piratage de vos comptes de crypto-monnaies à la création de cryptos totalement fausses, on trouvera de nombreux types d’arnaques toujours plus créatives. 

Comme la popularité des crypto-monnaies augmente, les arnaques aux crypto-monnaies augmentent également.

Selon, la Federal Trade Commission (FTC), les Américains à eux seuls ont perdu plus de 80 millions de dollars à cause d'arnaques aux investissements en crypto-monnaies entre octobre 2020 et mai 2021.

Pour vous permettre d’éviter, vous aussi, de vous faire avoir, notre équipe a recensé pour vous les différents types d'escroqueries liées aux crypto-monnaies que vous pourrez trouver dans votre parcours d’investissement.

Les arnaques aux crypto-monnaies les plus connus

Les crypto-monnaies sont devenues un des types d’investissements préférés de nombreux, en partie de la jeune génération qui y voit des gains potentiels explosifs et rapides.

En contre-partie, ils deviennent les cibles de pirates, hackers ou fraudeurs qui souhaitent profiter de la crédulité de certains investisseurs.

image de présentation d'un article de blog sur les arnaques cryptomonnaies tropbeaupouretrevrai.be

Source : tropbeaupouretrevrai.be

Les prix du bitcoin s'envolent, et les investissements de célébrités comme Kanye West et Kim Kardashian créent un véritable engouement pour les nouveaux "altcoins". Pourtant, dans le même temps, la plupart des gens ne comprennent pas vraiment ce qu'est la crypto-monnaie ni comment elle fonctionne.

C'est une combinaison parfaite pour les escrocs, selon la FTC. 

Les investissements en crypto-monnaies suscitent beaucoup d'intérêt, mais leur fonctionnement est mal connu. Les affirmations des escrocs semblent crédibles car les investisseurs ne savent pas ce qui est réaliste et ce qui ne l'est pas.

Il existe de nombreuses formes différentes de fraude aux crypto-monnaies qui peuvent piéger les investisseurs potentiels. La FTC et le magazine Entrepreneur citent les escroqueries suivantes parmi les plus courantes dont il faut se méfier.

Fraude aux ICO

Une “Initial coin offering”, ou ICO correspond à la phase de lancement d'une nouvelle crypto-monnaie.  Grâce à une ICO, les entreprises peuvent lever des fonds pour financer un développement cryptographique, tel qu'un jeton, une application ou un service pertinent. En échange les investisseurs bénéficient de prix très avantageux ou bien d’airdrops.

Investir dans les ICO est toujours risqué, car il n'y a aucun moyen de prédire les performances de la nouvelle crypto-monnaie. Mais certaines ICO ne sont pas seulement risquées, elles sont totalement frauduleuses.

Il existe deux types d'arnaques aux ICO.

La première est une monnaie qui est totalement fausse. Les criminels créent ce qui ressemble à un nouvel altcoin et le lancent en grande pompe. Ensuite, ils empochent tout simplement l'argent investi par les investisseurs.

L'escroquerie la plus célèbre en matière de crypto-monnaie est OneCoin. Selon la BBC, cette fausse crypto-monnaie, vendue par le biais du marketing multi-niveaux, a récolté plus de 4 milliards d'euros (près de 5 milliards de dollars) auprès d'investisseurs du monde entier.

Plus récemment, la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a mis fin à l'ICO de 15 millions de dollars de PlexCoin, la qualifiant de "cyber-escroquerie à part entière."

Dans le deuxième type d'arnaque à l'ICO, les fraudeurs usurpent une crypto-monnaie légitime qui organise une véritable ICO.

Ils créent un faux site Web ou un faux compte de médias sociaux et utilisent des courriels d'hameçonnage pour attirer les investisseurs avec une fausse offre de "prévente". Les investisseurs pensent qu'il s'agit d'une chance d'accéder rapidement à la nouvelle crypto-monnaie, mais ils envoient en réalité leur argent directement aux escrocs.

Les escroqueries par usurpation d'identité ne sont pas limitées aux crypto-monnaies. En 2017, selon Coindesk, des escrocs ont usé du même stratagème à l'égard d'investisseurs cherchant à acheter les nouveaux jetons numériques lancés par la société de messagerie sociale Kik. En seulement 40 minutes, ils ont collecté plus de 20 millions de dollars en éther.

La meilleure façon d'éviter ces escroqueries est de faire des recherches approfondies sur les ICO avant d'investir. Consultez des sites tels que CoinDesk pour vous assurer de la légitimité d'une ICO et méfiez-vous des courriels et des messages sur les médias sociaux vous offrant la possibilité d'acheter en avance.

La SEC propose des conseils sur les questions à poser lors de l'examen d'une ICO. Elle dispose même de son propre site de simulation d'ICO, HoweyCoins, afin d'informer les investisseurs des signes avant-coureurs d'une arnaque à l'ICO.

Vol par piratage

En théorie, les crypto-monnaies devraient être un investissement totalement sécurisé.

Toutes les transactions doivent passer par une blockchain, qui les fait transiter par plusieurs ordinateurs et les vérifie dans une base de données sur chacun d'eux. Pour pirater le système, un voleur devrait s'introduire dans la majorité des ordinateurs de la chaîne.

Mais en réalité, rien n'est parfaitement sécurisé. Les pirates ont trouvé à plusieurs reprises des moyens de s'introduire dans les différentes parties du marché des crypto-monnaies, comme les plateformes, les sites de minage qui créent des pièces et les portefeuilles numériques où les gens les stockent.

Et comme les comptes en crypto-monnaies ne sont pas couverts par une assurance FDIC, une fois que les cryptos ont disparu, il n'y a généralement aucun moyen de les récupérer.

Les piratages de crypto-monnaies les plus notables à ce jour comprennent :

  • Le piratage de Mt. Gox en 2014, au cours duquel une bourse de crypto-monnaies basée à Tokyo a été pillée de 460 millions de dollars en espèces et en bitcoins.
  • Le piratage de DAO en 2016, au cours duquel une société de capital-risque opérant via la blockchain Ethereum a perdu 3,6 millions d'éther d'une valeur d'environ 70 millions de dollars.
  • Le piratage de Bitfinex en 2016, au cours duquel une bourse basée à Hong Kong a perdu plus de 60 millions de dollars en bitcoins.
  • Le piratage de NiceHash en 2017, au cours duquel des pirates se sont introduits dans le système de paiement d'une société slovène de minage de bitcoins et ont volé 64 millions de dollars.
  • Le piratage de Coincheck en 2018, au cours duquel des pirates ont volé près de 500 millions de dollars en jetons numériques à une plateforme de crypto-monnaies basée à Tokyo.

Il n'y a pas grand-chose que vous puissiez faire pour vous protéger de ce type d'attaque.

La précaution la plus importante que vous pouvez prendre est celle qui a du sens avec tous les investissements : ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Ne placez pas les économies de toute une vie dans un seul échange ou compte, et vous ne pouvez pas tout perdre du jour au lendemain à cause des pirates.

Stocker ses actifs dans un portefeuille en ligne semble être une méthode les plus sûres pour se protéger. 

Les “rug pull”

Un rug pull se produit lorsque des développeurs de crypto abandonnent un projet, mais conservent les fonds collectés auprès des investisseurs. Les mauvais acteurs peuvent inscrire un nouveau jeton sur une bourse décentralisée, l'associer à une crypto-monnaie légitime et susciter l'intérêt sur les médias sociaux pour attirer les investisseurs. Une fois que suffisamment d'argent a été versé sur leur jeton, les développeurs abandonnent le projet et s'enfuient avec les fonds des investisseurs.

Cette escroquerie touche les premiers investisseurs qui pensent avoir un accès précoce aux crypto-monnaies émergentes, alors qu'en réalité, ils se font escroquer leur argent. Comme on dit si cela semble trop beau pour être vrai, c'est probablement le cas.

Ne vous fiez pas aux commentaires de quiconque sur les réseaux sociaux, peu importe ce que les gens disent ou le nombre de critiques positives. Si vous ne pouvez pas trouver d'avis vérifiables, les chances que l'opportunité soit une arnaque sont plus élevées.

Faux investissements en crypto-monnaies

Dans les arnaques aux investissements en crypto-monnaies, les fraudeurs mettent en place de faux sites d'investissement ou de minage de crypto-monnaies. Ils disposent de diverses méthodes pour attirer les victimes sur ces sites.

Parfois, ils se font passer pour des investisseurs qui donnent des conseils en ligne. Dans d'autres cas, ils envoient des lettres non sollicitées de "gestionnaires d'investissement" proposant d'aider les victimes à accroître leurs investissements en crypto-monnaies.

De fausses opportunités d'investissement en crypto peuvent également attirer des victimes potentielles par le biais des médias sociaux. Dans certains cas, ils piratent les comptes de célébrités ou d'amis personnels de leurs marques afin de gagner leur confiance.

Certains escrocs attirent même leurs victimes en les attirant dans de fausses relations à distance sur des sites de rencontre, combinant ainsi une arnaque à la cryptomonnaie et une arnaque à la romance en ligne.

Quelle que soit la façon dont l'escroquerie commence, elle se déroule de la même manière. Les sites d'investissement promettent des rendements énormes et utilisent de faux témoignages pour donner l'impression qu'ils sont légitimes.

Parfois, ils proposent plusieurs niveaux d'investissement, avec des rendements plus élevés pour des investissements plus importants. Convaincues d'être tombées sur une bonne affaire, les victimes investissent de l'argent réel, en dollars ou en crypto-monnaies.

Dans certains cas, ces sites font patienter les investisseurs pendant des années. Ils envoient périodiquement de faux rapports pour montrer aux victimes la progression de leur "investissement".

Mais la première fois que la victime essaie de retirer des fonds, elle découvre que son argent a disparu. Ou pire encore, le site les convainc parfois de payer des "frais de retrait" pour accéder à leur argent et ne leur donne rien en retour.

Il existe plusieurs variantes de l'arnaque de base aux investissements en crypto-monnaies. Par exemple, au lieu de créer de faux sites, certains escrocs usurpent (imitent) les sites de véritables bourses de crypto-monnaies. Par exemple, la FTC affirme que de nombreuses personnes ont perdu de l'argent sur des sites se faisant passer pour Coinbase.

Escroqueries aux cadeaux

Une autre variante populaire est l'arnaque aux cadeaux. Les fraudeurs se font passer pour des célébrités ou des investisseurs en crypto-monnaies connus et proposent d'aider les petits investisseurs. Ils affirment que si vous leur envoyez vos crypto-monnaies, ils ajouteront les leurs pour vous aider à multiplier votre investissement.

En réalité, l'argent que vous leur envoyez va directement dans les poches de l'escroc. Selon la FTC, sur une période de six mois, des fraudeurs se faisant passer pour Elon Musk ont escroqué des investisseurs de plus de 2 millions de dollars en crypto.

Offres d'emploi fictives

Certains escrocs n'essaient pas de vous persuader de placer votre argent dans la crypto. Ils vous proposent plutôt un emploi dans ce domaine.

Les fraudeurs publient de fausses offres d'emploi sur des sites Web d'emploi pour trouver des personnes capables de miner des crypto-monnaies, de les vendre en ligne, de recruter des investisseurs ou d'aider à convertir des espèces en bitcoins.

Ce qui se passe ensuite varie.

Dans certains cas, les escrocs vous font payer pour postuler à l'emploi, puis volent votre argent et parfois aussi vos informations personnelles.

Dans d'autres cas, ils vous font "travailler" à la conversion d'espèces en crypto-monnaies, sauf que les transferts d'espèces à votre intention finissent par être annulés. Il s'agit d'une variante de l'arnaque classique du chèque retourné, souvent pratiquée sur les personnes âgées.

Faux portefeuilles de crypto-monnaies

Vous ne pouvez pas conserver les crypto-monnaies sur un compte bancaire ordinaire. Le moyen standard de les stocker est un portefeuille de crypto-monnaies, ou crypto wallet.

Un portefeuille de crypto-monnaies peut être un appareil, un logiciel ou un service offert par un échange de crypto-monnaies. Il stocke les clés numériques dont vous avez besoin pour accéder à vos investissements en crypto-monnaies et fournit une signature numérique pour les achats que vous effectuez avec des crypto-monnaies.

Comme indiqué ci-dessus, l'un des problèmes des portefeuilles de crypto-monnaies est le risque de piratage. Mais certains voleurs ne se donnent pas la peine de pirater les vrais portefeuilles de crypto-monnaie.

Au lieu de cela, ils en vendent de faux en ligne. Les escrocs détiennent les clés de ces faux portefeuilles, de sorte qu'ils peuvent se servir de tout ce qui y est stocké.

L'escroquerie du portefeuille Bitcoin Gold de 2017 en est un bon exemple. Un pirate informatique astucieux a convaincu les créateurs de Bitcoin Gold - un nouveau spin-off légitime de Bitcoin de promouvoir le site mybtgwallet.com pour son stockage. Le créateur de ce site a ensuite volé plus de 3 millions de dollars en bitcoins et plus de 200 000 dollars en autres devises.

Pour éviter de vous faire écumer par un escroc, n'utilisez que des services de portefeuille de crypto-monnaies bien connus et ayant fait leurs preuves.

Le système le plus sûr consiste à placer la plupart de vos investissements dans un portefeuille "froid" qui n'est pas connecté à Internet. Ne transférez des crypto-monnaies de ce portefeuille vers votre portefeuille "chaud" connecté à Internet que lorsque vous en avez besoin pour effectuer une transaction.

Les systèmes de pump et dump et les groupes Telegram

Les crypto-monnaies peuvent offrir une nouvelle variante du schéma classique de pump et de dump, dans lequel les propriétaires d'une action tentent de faire monter le prix avant de vendre leurs avoirs à un sommet artificiel. Dans le monde des crypto-monnaies, cette pratique est courante au stade de l'ICO, voire au-delà, lorsque de fausses déclarations peuvent gonfler la demande et permettre aux initiateurs ou aux détenteurs dominants de la crypto-monnaie d'engranger de faux bénéfices massifs.

Il existe même de nombreux groupes sur Telegram entres autres où on vous annoncera un token qui va pump et vous pourrez tirer un gros profit rapide. 

Une fois que le token en question sera annoncé, vous penserez que tout le monde fera comme vous et achètera en même temps pour que vous puissiez ensuite vendre une fois que le cours aura monté.

Finalement, une fois que vous achèterez les fraudeurs vendront immédiatement et feront baisser le cours et vous perdrez probablement tout ou une partie de votre investissement.

Piratage de la carte SIM

Un autre moyen pour les pirates d'accéder à votre portefeuille de crypto-monnaies est de le détourner via votre téléphone portable. Cette escroquerie porte plusieurs noms, notamment piratage de la carte SIM, échange de cartes SIM, détournement de la carte SIM et portage du téléphone.

Voici comment elle fonctionne : Tout d'abord, les pirates transfèrent votre numéro de téléphone portable sur un nouveau téléphone. Ensuite, ils peuvent utiliser ce téléphone pour se faire passer pour vous et réinitialiser le mot de passe de votre portefeuille de crypto-monnaies. Ensuite, à l'aide de ce nouveau mot de passe, ils accèdent au portefeuille et vident votre compte.

Comme les transactions en crypto ne peuvent être annulées, il n'y a aucun moyen de récupérer l'argent.

Par exemple, l'ancien PDG d'une entreprise de technologie, Cody Brown, raconte à Medium qu'il a perdu 8 000 dollars en bitcoins en 15 minutes après que des pirates ont utilisé son téléphone pour accéder à son compte Coinbase.

Les SIM peuvent parfois prendre le contrôle de votre téléphone simplement en appelant votre opérateur mobile.

Ils se font passer pour vous et demandent à ce que votre numéro de téléphone soit transféré sur un nouveau téléphone. Ils peuvent "prouver" leur identité en fournissant des informations personnelles telles que votre date de naissance (facile à trouver en ligne) ou votre numéro de sécurité sociale (obtenu par une violation de données).

Une façon d'éviter le piratage de la carte SIM est de définir un code PIN et une question de sécurité uniques pour votre compte de téléphone portable.

Toutefois, les pirates peuvent surmonter cet obstacle en soudoyant les employés de l'opérateur pour qu'ils leur fournissent les codes PIN des clients. Selon VICE, ils peuvent obtenir ces informations auprès du personnel de l'assistance clientèle et des magasins pour 80 à 100 dollars seulement.

La meilleure façon d'éviter les escroqueries par téléphone est de ne pas lier du tout votre numéro de téléphone portable à votre portefeuille de crypto-monnaies. Au lieu de vous fier aux codes envoyés par SMS pour authentifier votre compte, utilisez une application d'authentification telle que Authy ou Google Authenticator.

Et si vous devez fournir un numéro de téléphone lors de la création de votre compte, utilisez un téléphone fixe ou un numéro gratuit de Google Voice.

Malware de vol de bitcoins

Un dernier moyen pour les pirates de s'introduire dans vos comptes consiste à installer des logiciels malveillants (logiciels nuisibles) sur votre ordinateur.

Les logiciels malveillants prennent toutes sortes de formes, notamment des virus qui causent des dommages malveillants, des logiciels espions qui volent vos informations personnelles et des rançongiciels qui prennent votre machine en otage.

De nombreux types de logiciels malveillants sont conçus spécifiquement pour voler des cryptomonnaies. Ces programmes peuvent capturer les identifiants de connexion de vos comptes de crypto-monnaie, voler l'intégralité de votre portefeuille de crypto-monnaie ou s'introduire dans votre compte alors que vous êtes en pleine transaction.

L'une des dernières applications malveillantes voleuses de crypto-monnaies est WeSteal. Selon Palo Alto Networks, il recherche dans votre presse-papiers des motifs qui correspondent aux identifiants des portefeuilles Bitcoin ou Ethereum. Il remplace ensuite ces identifiants de portefeuilles par un nouveau code qu'il fournit. Chaque fois que vous effectuez une transaction, l'argent va dans ce nouveau faux portefeuille au lieu du vrai.

Pour protéger votre ordinateur contre ce type de malware, commencez par prendre les mêmes précautions que pour toute autre menace numérique. Utilisez un bon programme antivirus et un pare-feu pour protéger vos données entrantes et sortantes.

Protégez vos identifiants de connexion avec des mots de passe forts ou un gestionnaire de mots de passe tel que 1password.

En outre, pensez à prendre des précautions supplémentaires pour vos transactions en cryptomonnaies. Par exemple, vous pouvez utiliser un VPN (réseau privé virtuel) pour dissimuler votre véritable connexion Internet.

Si vous voulez être absolument sûr, vous pouvez même garder un ordinateur séparé et dédié qui ne fait rien d'autre que de se connecter à vos comptes crypto.

Comment repérer une arnaque aux crypto-monnaies ?

Les escroqueries utilisées par les fraudeurs pour mettre la main sur vos crypto-monnaies ne sont pas toutes nouvelles. Ils ont également adapté d'anciennes escroqueries comme les impostures gouvernementales.

Ils se font passer pour des fonctionnaires d'une agence telle que les impôts ou la sécurité sociale et vous convainquent que vous devez de l'argent au gouvernement. Selon la FTC, de nombreuses personnes ont chargé de l'argent dans des distributeurs automatiques de bitcoins pour payer des imposteurs prétendant appartenir à la sécurité sociale.

Dans d'autres cas, les escrocs ont recours au bon vieux chantage. Ils prétendent détenir des informations, des photos ou des vidéos compromettantes sur vous et menacent de les divulguer si vous ne les payez pas en crypto-monnaie.

La seule nouveauté de ces escroqueries est que les fraudeurs demandent un paiement en crypto - généralement en bitcoins. Ils préfèrent ce mode de paiement, car il est intraçable, donc presque impossible à récupérer.

Selon la FTC, il s'agit en soi d'un signal d'alarme. Toute personne qui insiste pour être payée en bitcoin ou en toute autre crypto-monnaie - quelle qu'en soit la raison - est presque certainement un escroc.

Les autres signes d'alerte d'une escroquerie aux crypto-monnaies sont similaires à ceux de tout autre type d'escroquerie financière. Il s'agit notamment de :

  • Des promesses de rendements énormes. Il n'existe pas de retour garanti sur un investissement, surtout s'il est important. Dans le cas d'investissements réels, les rendements élevés s'accompagnent d'un risque élevé.
  • Offres d'argent gratuit. Chaque fois que quelqu'un vous offre de l'argent pour rien, que ce soit en espèces ou en crypto-monnaies, il est pratiquement certain qu'il s'agit d'une escroquerie.
  • Manque de détails. Les arnaques aux investissements en crypto-monnaies passent souvent sous silence les détails du fonctionnement de l'investissement. Les conseillers en investissement légitimes, en revanche, sont généralement désireux d'expliquer comment ils peuvent vous faire gagner de l'argent.

Que faire en cas d'escroquerie aux crypto-monnaies ?

Si vous détectez l'un de ces signes avant-coureurs, méfiez-vous.

Faites des recherches sur la société et la crypto-monnaie avant d'investir. Essayez de rechercher le nom de l'entreprise avec des mots comme "escroquerie", "plainte" ou "critique" pour savoir quelles expériences les autres ont rapportées.

Si vous avez déjà perdu de l'argent à cause d'une arnaque aux crypto-monnaies, vos chances de le récupérer sont minces. Cependant, vous pouvez empêcher les escrocs de faire du tort à d'autres personnes en signalant l'infraction.

Les endroits où signaler ces escroqueries sont les suivants

  • La FTC
  • La SEC
  • la Commodity Futures Trading Commission (CFTC)
  • La plateforme de crypto-monnaies que vous avez utilisée pour envoyer l'argent.
  • Le FBI pour les crypto-crimes impliquant un chantage.

Conclusion

À mesure que l'intérêt pour les crypto-monnaies grandit, l'intérêt pour les escroqueries liées aux crypto-monnaies ne manquera pas de croître avec lui. En plus des escroqueries énumérées ici, il y en aura probablement de nouvelles.

Les fraudeurs peuvent adapter d'autres types d'escroqueries existantes, comme les escroqueries fiscales ou les escroqueries liées aux services publics, pour les axer sur la crypto. Ils peuvent aussi inventer de toutes nouvelles approches, impossibles à prévoir.

La meilleure façon de se protéger de ces escroqueries émergentes est d'être conscient. 

Pour commencer, apprenez-en le plus possible sur tous les types d'escroqueries existants. Cela vous aidera à les reconnaître lorsqu'elles apparaîtront sous de nouvelles formes.

Prenez également de nombreuses précautions lorsque vous investissez dans ou avec des crypto-monnaies.

Quel que soit le type d'investissement, il est important de faire des recherches sur l'entreprise, le produit et le conseiller en placement avant d'y investir de l'argent. Cependant, toutes ces étapes sont doublement importantes pour les investissements en crypto-monnaies, car l'argent perdu est très difficile à récupérer.

De même, il est particulièrement important de sécuriser vos comptes cryptographiques.

Doublez toutes les précautions que vous prendriez avec d'autres comptes financiers, comme des mots de passe sécurisés et une protection contre les virus. Gardez votre crypto-monnaie enfermée dans un portefeuille sécurisé et conservez plusieurs copies des clés dans des endroits où vous pouvez facilement y accéder, mais où les voleurs ne peuvent pas.

Découvrir nos guides sur la cryptomonnaie.

Vous trouvez cet article intéressant ? Partagez-le :

Edwin Escande

Edwin Escande - Crypto Expert

Edwin fait parti de notre équipe de rédacteurs. Spécialisé dans les NFTs, il est à l'affût de toutes les nouveautés et des bons plans. Il vous fera également part des différentes arnaques qui sont très présentes sur le web.

Laisser un commentaire

0

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

crypto telegram