Kosovo saisie 300 machine à miner des crypto-monnaies

Kosovo: Saisie de plus de trois cents machines à miner des cryptos

Publié par Gwendoline Duval le  19 janvier 2022 Dernière modification le 19 janvier 2022

Cet article prend 3 minutes à lire et comporte 496 mots.

Le Kosovo prend des mesures pour empêcher le minage de crypto-monnaies sur son territoire.

Le ministre de l'Énergie et de l'Économie a eu recours à la justice pour confisquer plus de 300 dispositifs de minage de crypto-monnaies.

Cela s'est produit dans le cadre d'une opération visant à économiser des fonds sur les coûts énergétiques, ont déclaré les autorités.

Le Kosovo déclare la guerre aux crypto-monnaies

L'augmentation des prix de l'électricité touche de nombreux pays de la région européenne, et cela a également atteint le Kosovo, qui est confronté à une crise énergétique.

Les autorités gouvernementales ont interdit toute activité liée à l'extraction de crypto-monnaies afin de réduire les coûts sur la facture d'électricité nationale.

Le Kosovo importe environ 40 % de son énergie, et la forte consommation hivernale met la population en danger de pénurie d'électricité. La première saisie a eu lieu quelques jours seulement après l'entrée en vigueur de l'interdiction, avec près de 300 appareils miniers confisqués.

L'opération a été menée dans la municipalité de Leposavic, avec une collaboration entre les douanes et la police du Kosovo. Par la suite, 39 appareils ont été saisis à Prishtina, les autorités indiquant que 35 d'entre eux minaient des cryptocurrences au moment de la saisie.

En outre, un individu qui a été arrêté avec 6 dispositifs de minage et 42 cartes graphiques dans son véhicule est actuellement interrogé.

L'homme transportait ces appareils de contrebande près de la ville de Druar.

Déclarations du ministre de l'économie et de l'énergie du Kosovo

Artane Rizvanolli, ministre de l'économie et de l'énergie du pays, a souligné les actions de la police et insisté sur la nécessité d'économiser l'énergie afin d'éviter une éventuelle crise énergétique due aux pénuries générées par la hausse des prix dans la région.

L'Iran, également en lutte contre les crypto-monnaies

L'Iran est un autre pays qui vient d'interdire le minage de crypto-monnaies.

La décision a également été motivée par la hausse des prix de l'énergie et la saison hivernale. L'année dernière, le pays avait déjà émis une interdiction de miner des crypto-monnaies pendant les mois d'été, de juin à septembre, et les fonctionnaires ont pris des mesures pour que la règle soit appliquée sans exception.

En termes de saisies, les chiffres de l'Iran sont beaucoup plus élevés, avec environ 7 000 dispositifs de minage de crypto-monnaies saisis en une seule opération. Ces appareils étaient situés à Téhéran, dans une vieille usine abandonnée.

Quelque 1 500 appareils ont été saisis lors d'une opération distincte en janvier de la même année. L'énergie gratuite au Kosovo touche à sa fin KOSTT, la compagnie d'électricité du Kosovo, a annoncé que quatre municipalités, Leposavic, Zvecan, Zubin Potok et Mitrovica Nord, toutes situées dans le nord du pays, ne seront plus approvisionnées gratuitement.

Le Kosovo a cessé de faire partie de la Serbie en 2008, mais ses fonds publics continuent de dépendre de la relation avec la Serbie.

Vous trouvez cet article intéressant ? Partagez-le :

Gwendoline Duval

Gwendoline Duval - author

Rédactrice web dans le secteur des cryptomonnaies et de la blockchain, Gwendoline se forme en continu chaque jour sur tous les sujets. Elle réalise la rédaction de tutoriels ainsi que des guides sur des plateformes ainsi que l'analyse de certaines cryptomonnaies.

Laisser un commentaire

0

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

nexo inscription offre
crypto telegram