image Ce qui attend Cardano en 2022, selon Charles Hoskinson

Ce qui attend Cardano en 2022, selon Charles Hoskinson

Publié par Yann Candia le  27 décembre 2021 Dernière modification le 28 décembre 2021

Cet article prend 3 minutes à lire et comporte 540 mots.

Charles Hoskinson s'attend à une année 2022 chargée, car la plateforme de contrats intelligents Cardano (ADA) poursuit une croissance à long terme sur le marché mondial.

Dans une nouvelle discussion sur YouTube, le fondateur de Cardano et PDG d'Input Output Hong Kong (IOHK) parle à ses 300 000 abonnés des étapes importantes de 2021 et des objectifs futurs qu'il s'est fixés.

image de présentation Charles Hoskinson pour le Cardano en 2022

Source : cointribune.com

Un objectif majeur sur la liste de Hoskinson est de finaliser les plans d'utilisation de la technologie blockchain pour faciliter les prêts abordables aux plus pauvres du monde via la finance décentralisée.

"Mon objectif pour la seconde moitié de 2022 est de trouver comment mettre toutes les pièces ensemble pour obtenir une transaction de microfinance de bout en bout sur Cardano.

Ainsi, une personne réelle au Kenya ou ailleurs, avec une identité et un score de crédit basés sur la blockchain, un stablecoin de l'autre côté, Cardano est le rail de règlement. Peer-to-peer, personne-à-personne, cliquez sur un bouton, le prêt leur est accordé. Ils le remboursent, passe de l'autre côté."

Le PDG estime que l'autonomisation financière des personnes à travers le continent africain pourrait avoir des implications considérables qui pourraient révolutionner la finance traditionnelle.

"C'est sans permission, et vous ne pouvez pas l'éteindre une fois que cela s'est produit. Cela ouvre des milliers de conversations, [comme] ce qu'est une bonne identité ? Qu'est-ce qu'un bon score de crédit ? Quels autres produits et services devraient exister dans l'espace realfi (real finance) en Afrique ? Et comment pouvons-nous étendre cela à toute l'Afrique ?

C'est le rêve." Hoskinson évoque ensuite un certain nombre de jalons technologiques esquissés pour l'année à venir.

"L'année prochaine, ce qui va se passer, c'est qu'une structure formelle de projet open-source va être formée, un peu comme Hyperledger à Linux. De nombreuses institutions seront connectées, et toutes les personnes qui travaillent actuellement sur le projet seront transférées, y compris moi...

Quand vous regardez des choses comme l'amélioration de Plutus [la plateforme de contrats intelligents de Cardano], il y a déjà trois CIPS [propositions d'amélioration de Cardano] résultant du travail que nous avons fait avec les développeurs qui doivent venir.

Il y a le pipelining qui doit être ajouté, les avaliseurs d'entrée qui doivent être ajoutés. Le peer-to-peer est actuellement testé avec les opérateurs de pools d'enjeux sur le testnet, et il y a beaucoup de choses qui se passent là." M. Hoskinson conclut en soulignant que la réalisation des objectifs techniques infitiaux permet d'atteindre les objectifs futurs en cascade.

"Nous avons commencé par l'exactitude, notre priorité absolue, et maintenant qu'elle est atteinte, nous passons à l'optimisation des performances, à la convivialité et à d'autres facteurs. C'est un jeu d'itération rapide.

Vous en faites un peu. Vous obtenez un avantage énorme... Nous mettons les choses en scène de manière appropriée, et nous commençons à voir un raffinement de la science des choses. L'adoption est là.

La communauté est là. Nous sommes passés à environ deux millions de personnes."

Au moment de la rédaction de cet article, le jeton natif de Cardano, ADA, s'échange à 1,41$.

Vous trouvez cet article intéressant ? Partagez-le :

Yann Candia

Yann Candia - author

Rédacteur en chef, Yann est un expert des crypto-monnaies ainsi que toutes les plateformes et les outils crypto. Il va suivre pour vous toutes les actualités et vous donner les meilleurs conseils pour vous guider dans ce monde complexe.

Laisser un commentaire

0

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

nexo inscription offre
crypto telegram