Salvador perte achat bitcoin

Le Salvador est en perte de $12 millions sur ses achats de bitcoins.

Publié par Pierre Cordier le  18 janvier 2022 Dernière modification le 18 janvier 2022

Cet article prend 3 minutes à lire et comporte 511 mots.

La mise en œuvre du bitcoin comme monnaie légale au Salvador a été marquée par la mauvaise passe qui a accompagné le secteur ces dernières semaines.

Les investissements en bitcoins du pays sont dans le rouge en raison de la forte baisse du marché.

Le montant exact que le pays a investi dans la crypto-monnaie de référence est inconnu pour le moment, mais de nombreux experts affirment que le montant se situe entre 10 et 15 millions de dollars.

Les mesures prises par le Salvador pour encourager l'utilisation de Bitcoin, surnommées "expérience Bitcoin", ont été saluées par beaucoup comme une initiative sans précédent dans l'histoire du secteur.

Toutefois, cette initiative pionnière est arrivée à un moment peu propice pour le secteur, car l'actif numérique a connu des fluctuations négatives au cours des dernières semaines.

Il s'agit d'un problème que peu de personnes auraient pu prévoir, et qui a de graves répercussions dès lors que des fonds publics sont en jeu. Les conséquences de la chute du bitcoin pour l'adoption massive en Amérique latine Le 7 septembre, le Salvador a fait la une des journaux du monde entier en étant le premier pays à adopter le bitcoin comme monnaie légale.

Certains secteurs se sont catégoriquement opposés à cette mesure, arguant de son manque de réglementation et de transparence.

Le Fonds monétaire international (FMI) faisait partie de ces institutions, prévenant qu'il interférerait dans les négociations de financement.

D'autre part, les agences de notation telles que Moody's ou S&P Global ont exprimé leur inquiétude, et les implications que cela pourrait avoir sur leur notation de crédit.

À cela s'ajoute le problème causé par le lancement du portefeuille institutionnel du Salvador, appelé Chivo Wallet. Le gouvernement souhaitait encourager son utilisation en versant une contribution en bitcoins à chaque citoyen qui le téléchargeait, mais lors de son lancement, la plateforme s'est effondrée.

Certains utilisateurs signalent d'autres problèmes tels que la disparition de soldes de bitcoins ou le vol d'identité.

Face à tous ces problèmes, le président Nayib Bukele continue d'exprimer son enthousiasme et son engagement à continuer de soutenir cette initiative.

Le président a été actif sur son compte Twitter officiel pour faire des déclarations sur le sujet. Et sur la base de ses commentaires, on estime que le pays a acquis pour environ 70 millions de dollars de bitcoins, un montant qui pourrait désormais être proche de 59 millions, en raison de la chute du prix.

Il s'agit d'une perte considérable et la population ne s'en réjouit pas. De plus, Alejandro Zelaya, le ministre des finances du pays, a déclaré avoir vendu des bitcoins, mais sans en révéler le montant, ce qui a accru la nervosité de l'opinion publique.

Le président Bukele a affirmé que le bitcoin atteindrait 100 000 dollars à court terme, ce qui a grandement encouragé ses partisans et contribué à soutenir son initiative.

Cependant, les plans ne se sont pas déroulés comme le président l'avait prévu, et on ne sait pas quelle action il va entreprendre.

Vous trouvez cet article intéressant ? Partagez-le :

Pierre Cordier

Pierre Cordier - author

Pierre, passionné de la finance et rédacteur chez CDMGE depuis sa création, il vous guidera dans la technologie de la blockchain et des plateformes de Staking.

Laisser un commentaire

0

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

nexo inscription offre
crypto telegram